Contactez nos electriciens au

La mise en terre du système électrique

La mise en terre du système électrique

La mise en terre du système électrique

Une installation électrique optimale doit être reliée à une prise de terre. La norme électrique NF C 15-100 est là pour vous! Elle précise plusieurs choses. Tout d’abord que la prise de terre et la mise à la terre sont obligatoires dans le cadre d’une création. La mise en conformité et mise en sécurité de tout système électrique sont aussi concernés. Cette règle prévoit que l’ensemble de la structure, mais aussi certains de ses éléments pouvant devenir potentiellement dangereux soient raccordés à la terre. Ce procédé a donc pour but de garantir un cheminement de courant de défaut d’isolement détecté par le dispositif différentiel associé au circuit concerné. Il se déclenche manière automatique pour couper le courant en cas d’anomalie. Votre électricien de Toulouse vous donne ici plus d’éléments d’informations.

 

LES ÉLÉMENTS À METTRE À LA TERRE

Il est inutile de relier l’intégralité d’une structure à la terre. En effet, seuls les éléments métalliques accessibles qui peuvent être en contact avec un courant électrique sont concernés. Ainsi, le ballon d’eau chaude, la cuisinière, le réfrigérateur, la machine à laver, le lampadaire du jardin ou le cadre métallique de l’entrée peuvent être concernés par le raccord. Dans l’installation électrique, les appareils reliés à des prises peuvent être mis en terre mais également les conducteurs à protection.

 

nain-de-jardin-lanterne

 

La mise en terre prévoit une prise de terre, une liaison équipotentielle principale (LEP) et une liaison locale. D’ailleurs, lorsqu’un appartement d’immeuble collectif n’a pas encore de liaison à la terre, que faire? Une LEP supplémentaire est à installer dans la cuisine en prenant en compte les mêmes paramètres que dans la salle d’eau.

 

EFFECTUER LA MISE EN TERRE

Trois techniques sont possibles pour cette opération : le ceinturage, la mise du conducteur en tranchée et le piquet. Le premier s’effectue pendant la pose des fondations autour de la maison lors de la construction. Le deuxième nécessite la réalisation de tranchée à au moins 20 cm d’une conduite d’eau, d’électricité ou de gaz. La dernière méthode consiste à enterrer à deux mètres de profondeurs le piquet pour créer une prise de terre pour bâtiment déjà construit.

 

Après avoir réalisé la mise en terre, il est absolument impératif de vérifier la continuité des conducteurs de protection et des liaisons équipotentielles locales et principales éventuelles. Nous restons à votre disposition pour plus d’explications concernant la mise aux normes et les règles imposées à l’installation d’un système fiable.